Chronique : La soeur à la perle de Lucinda Riley



Résumé :


CeCe d'Aplièse ne s'est jamais vraiment sentie à sa place. Et à la suite du décès de son père adoptif, l'excentrique milliardaire Pa Salt surnommé ainsi par ses filles, adoptées aux quatre coins du monde elle se retrouve complètement perdue.
Désespérée, n'ayant que les quelques indices laissés par son père, une photographie en noir et blanc et le nom d'une pionnière ayant traversé le monde, CeCe part à la recherche de ses origines... jusque dans la chaleur et la poussière du centre rouge de l'Australie.
Cent ans auparavant, Kitty McBride, fille de pasteur, abandonne sa vie bien rangée pour accompagner une vieille dame d'Édimbourg jusqu'à Adélaïde. Son ticket pour cette terre inconnue apportera le grain d'aventure dont elle avait toujours rêvé... ainsi qu'un amour qu'elle n'avait jamais imaginé.
Alors que CeCe découvre des secrets enfouis depuis bien longtemps, elle commence à penser que ce vaste et sauvage continent pourrait lui offrir quelque chose qu'elle a toujours cru impossible : un sentiment d'appartenance et un foyer...

Mon Avis


La saga des Sept sœurs est une des saga que j'affectionne particulièrement. Dans chaque tome, chacune des sœurs va partir à la recherche de ses origines. Ayant adoré les trois premiers tomes, j'avais donc plus qu'hâte ! Quel plaisir de lire l'histoire de Cece !J'ai vraiment été émerveillée par ce quatrième tome. Lucinda Riley est vraiment très douée et elle devient l'une de mes auteures préférées.

Pa Salt, leur père adoptif, a laissé à chacune de ses filles des petits indices concernant leur origine. Cece va donc prendre ses indices et s'engager dans un voyage à l'autre bout du monde : dans l'Outback Australien. Le dépaysement est total car Cece va décider de faire escale en Thaïlande. Après quelques semaines passé en Thaïlande, il y est temps pour Cece de partir pour la recherche de ses origines. Cece va donc se rendre en Australie muni de la photographie laissé par son père.

Elle espère vraiment que cela va pouvoir l'aider à retrouver qui sont ses ancêtres. Chacune des soeurs à un passé familial et un talent particulier, celui de Cece est l'art. Bien qu'elle soit un peu perdue de ce côté là, il se pourrait que les rencontres qu'elle va faire vont lui permettre de trouver sa voie. On sent une réelle évolution du personnage de Cece.

Ce voyage est pour elle une opportunité de trouver un endroit où elle se sent chez elle. De rencontres en rencontres, elle va en apprendre plus sur les deux personnes présentes sur la photo.

Comme dans les autres tomes, nous allons avoir des retours dans le passé pour en apprendre plus sur les ancêtres de Cece. On va découvrir le territoire Australien, les aborigènes et le rôle des "blancs" dans l'Histoire. On va également en apprendre plus sur le monde Perlier en Australie. Je ne connaissais pas du tout l'histoire de ce pays et j'ai trouvé cela très intéressant. Nous allons faire la rencontre de Kitty que nous allons suivre tout au long de sa vie. Elle ne vas pas être épargné. Elle va quitter l'irlande pour l'Australie. Elle va y construire une vie qui ne va pas être de tout repos. Aucun des personnages ne va être épargné.

Certains événement sont assez tragiques et cela a rendu le personnage de Kitty plus qu'émouvante. Il y a de nombreux rebondissements auxquels je ne m'attendais pas  ! J'ai été très surprise par l'intensité de l'histoire de Kitty et de tous les personnages que nous allons rencontré. J'ai également beaucoup apprécié l'intrigue autour de la perle rose qui va être un élément très important de l'histoire de Kitty et de Cece.

Petit à petit et au fil de l'avancé du roman, Lucinda Riley nous délivre des informations. Les intrigues s’entremêlent et elle mène cela à la perfection comme à son habitude. Elle sait créer des liens entre ses personnages, y ajouté ici et là des secrets, le tout dans des cadres toujours somptueux. Les description des Mont Macdonnel sont vraiment très réelle et on a vraiment l'impression d'y être.

Le personnage de Cece évolue vraiment tout au long de l'histoire et on le ressent vraiment. Au début, elle est perdue et toutes ses faiblesses ressortent. Au fil de l'histoire, elle s'épanouie sur tous les plans. J'ai adoré son côté artiste et le fait qu'elle va petit à petit reprendre goûts à peindre.

Avec "la sœur à la perle" Lucinda Riley nous offre un roman dépaysant et passionnant !

Je vous souhaite une excellente journée!

Laurine 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : Calendar Girl Décembre d'Audrey Carlan

Throwback Thursday Livresque : Printemps et Jardinnage

Throwback Thursday Livresque : Addiction