Chronique : Là où j'irai tu iras de Marie Vareille



Résumé


Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d'actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. Le jour où elle refuse la demande en mariage de l'homme qu'elle aime, sous prétexte qu'elle ne veut pas d'enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d'accepter le seul travail qu'on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier. La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l'irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n'a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d'imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.


Mon Avis :



J'ai passé un super moment avec ce roman. J'avais eu un beau coup de coeur pour "Je peux très bien me passer de toi" c'est donc avec une certaine impatience que je me suis lancée de le nouveau roman de Marie Vareille. Je n'ai pas été déçue.

Nous allons faire la rencontre d'Isabelle qui a trente deux ans, ne voit toujours pas sa carrière d'actrice décollé. Lorsque que son histoire d'amour avec Quentin part en fumée, elle va accepter le marché que lui propose une adolescente afin de ruiner la vie amoureuse de son père.  Elle va donc être la nounou de trois enfants durant 15 jours en Italie et va devoir séduire le père dédits enfants.

J'ai tout aimé dans ce roman, le cadre : l'Italie : mes parents sont nés là bas et nous avons passés beaucoup de vacances dans ce beau pays. On voyage par les description du lieu des vacances.

Les personnages sont tous attachants en particulier le petit Nicolas qui a 8 ans. Je pense que le fait qu'il y ait des enfants présents dans l'histoire, la rend encore plus belle. Ils sont tellement naturels . Ils disent les choses comme elles viennent. Derrière chacun d'eux se cache une blessure passée. Ils essaent de vivre avec et de faire leur deuil. Ils ne réagissent pas tous de la même façon. Isabelle vient leur apporter de la légèreté et de la fraîcheur même si au début, leur relations ne sont pas faciles.

Les intrigues : j'ai beaucoup rit avec ce roman que se soit avec les bourdes d'Isabelle qu'avec les répliques des enfants. C'est roman plein de douceur et d'humour.  Derrière tout cet humour, il y a de véritables et sincères sentiments de toute sorte. L'auteur traite de sujets  important comme : le deuil, la famille, l'amour l'amitié.

J'ai adoré la façon dont Marie nous raconte les aventures de nos personnages. Elle nous mène là où elle le veut et je ne m'attendais pas à certains rebondissements. C'était surprenant et j'ai adoré !!! Je pense que vous l'aurez compris :)

J'ai adoré suivre les aventures d'Isabelle et des enfants. On ne peut que passer un excellent moment avec ce roman. J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Il m'a mis plein de baume au coeur.

En bref, une lecture feel-good parfaite pour ce temps printanier !!

Extrait :


"Demain serait un autre jour et comme Anima 'affirmait souvent : toute décision prise après vingt et une heure après un verre ou après l'amour était susceptible d'être source de regrets infinis. Conseil qu'elle prenait soin de ne jamais appliquer pour elle même.."

"Arriva ce qu'il se passa chaque fois qu'un individu normaement constitué ouvre pour la première fois Harry Potter: le monde extérieur se dssipa peu à peu jusqu'à s'évanouir dans sa totalité"

Commentaires

  1. J'espère pouvoir le lire prochainement lui aussi ! J'ai tellement d'envie mais trop peu de temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va te plaire ! Il y a trop de livre et pas assez de temps ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique Le langage des Fleur d'Erika Boyer

C’est lundi que lisez-vous ?

C'est lundi que lisez-vous ?