vendredi 21 juillet 2017

Chronique Calendar Girl Juillet d' Audrey Carlan

Résumé

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable.

Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.

Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées.

Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.


Mon Avis


J'adore ce petit rendez-vous mensuel et de découvrir chaque mois un nouveau lieu et un nouveau client. 

Ce mois-ci, nous suivons Mia à Miami où elle va se rendre chez une Star du Hip-hop. Elle va être le personnage principal du clip viedoe de ce dernier.  Elle va également devoir tenir le coup suite au traumatisme à la fin du mois de juin.  Elle va surmonter ce traumatisme avec l'aide de Anton qui va ma soutenir. Elle se fait donc un nouvel ami. J'ai aimé la relation amical entre Mia et son client.

Ce tome est l'un de ceux que j'ai préféré. Mia est plus calme et posée. Le retour d'un personnage que j'affectionne tout particulièrement a rendu cette lecture plus belle. J'apprécie la tournure que prends la relation de Mia avec Wes , mais je vous en dis pas plus !

Chaque mois, elle se fait de nouveau ami qui font partie integrante de sa vie.  

Elle se lie également avec l'assistante du Latin Lover. Elle va lui venir en aide au niveau de sa carrière professionnelle. 

J'ai regretté qu'il n'y ait pas eu d'échange entre Mia et sa soeur.

Un tome qui m'a beaucoup car Mia agit encore une fois différemment. Cette fois la relation qu'elle a avec son client reste amicale. Celui-ci va lui venir en aide pour l'aider à surmonter le traumatisme.

J'ai hâte de découvrir le mois d'août !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire