Chronique : Scotland Street de Samantha Young

Salut la compagnie, aujourd'hui on se retrouve pour parler de Scotland Street de Samantha Young.

Résumé


Shannon MacLeod s'est toujours entichée de bad boys. Jusqu'à ce que son dernier petit ami lui fasse vivre un calvaire, faisant voler ses repères en éclats. Déterminée à faire table rase du passé, elle s'installe à Edimbourg et décroche un job dans le studio de tatouage le plus couru de la ville. Mais voilà, le gérant n'est autre que le diable en personne. Ténébreux, séduisant, sûr de lui, Cole Walker incarne tout ce que Shannon fuit. Hors de question donc, de céder à ses avances. Pourtant, sous ses airs de méchant, Cole est un type bien. Carrément irrésistible même.

Mon Avis 


J'avais ce roman dans ma PAL depuis quelques mois. Un jour je cherchais ma nouvelle lecture et en le voyant j'ai eu une illumination ^^. J'avais hâte de le découvrir par ce que j'adore cette saga et en même temps je n'avais pas envie que cela se termine.

Dans "Scotland Street" nous allons faire la rencontre Shannon qui va commencer une nouvelle vie à Édimbourg. On se  demande bien pourquoi elle est venue s'installer seule dans cette ville. L'histoire va nous être raconté de son point de vue. Cela va nous permettre de mieux la connaître et d'en apprendre plus sur son histoire personnelle. Shannon a eu le don de toujours rencontrer des Bad Boys et de se mettre dans des situations assez compliquées. Suite à sa dernière rupture qui lui a apporté plein de problèmes à elle et sa famille, elle décide de tout quitter pour recommence à zéro.

Édimbourg c'est le seul endroit où elle se sent chez elle.  Elle va se mettre en recherche d'un emploi. Elle va être embauchée dans un salon de tatouage en tant qu'assistante. Dans ce salon de tatouage, le tatoueur principale n'est autre que Cole ! A première vue, Cole représente tout ce que Shannon ne veut plus : tatoué, un peu arrogant et très sûr de lui. Elle va vite se rendre compte qu'elle est très attirée par lui et qu'il n'est pas aussi Bad Boy qu'il en à l'air.

Avec "Scotland Street" j'ai retrouvé tout ce que j'aime dans les romans de Samatha Young. Des personnages bien construit, une histoire d'amour qui se met en place doucement.  C'est le tome que j'ai préféré.

Cette fois ci, c'est Shannon qui va devoir combattre ses démons du passé. On sait qu'elle n'a jamais eu de chance en amour et qu'elle est toujours tombé sur des mec pas très clair. Elle va mettre d?u temps à faire confiance à Cole.  Ce livre va vraiment permettre à Shannon de se reconstruire. Elle va également tenté de renouer avec sa famille et en particulier avec son frère.

Cole m'a mis des étoiles dans les yeux tout au long de l'histoire. Il va faire preuve de beaucoup de patience avec sa "minie fée". Il est comme je l'espérais un bad boy avec un grand coeur. J'ai beaucoup apprécié suivre l'évolution de ce personnage tout au long de la saga. En commençant ce tome, on connait déjà ce personnage. On va le découvrir plus en profondeur et j'ai adoré !
On se rend compte que bien qu'il est vécu des choses tristes durant son passé, il s'en sort très bien. C'est vraiment une belle personne.

Samantha Young va avec son talent faire évoluer nos deux personnages ensemble. J'ai adoré l'évolution de Shannon qui malgré son tempérament de tigresse va se laisse attendrir par Cole et lui faire petit à petit confiance. Ensemble ils vont vivre de beau moment bien caliente !

Une bonne partie de l'histoire se déroule dans le salon de tatouage où les deux personnages vont travailler. J'ai adoré l'ambiance familiale et amicale qui y règne. Ce nouveau travail va permettre à Shannon de se faire de nouveau amis notamment Raé qui met plein de pep's dans l'histoire. Elle a est naturelle et elle a beaucoup d'humour.

Bien évidemment, on retrouve toute la bande ! J'adore vraiment tous les personnages de cette série et j'ai été ravie de les suivre à nouveau ! On va à nouveau assister à de beaux moments en famille.

Merci à Samantha Young pour cette magnifique Saga !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : Calendar Girl Décembre d'Audrey Carlan

Ma Pile à Lire pour le Cold Winter Challenge

Chronique Le langage des Fleur d'Erika Boyer